SUR LE TERRAIN

LE BLOG DU CHANTIER


Bienvenue dans la section dédiée à l’évolution de notre bâtiment vitrine au CSFP-BTP de Diamniadio, un espace où nous concevons, expérimentons, optimisons des procédés et composants ARD (Abordables, Résilients et Durables).

Notre bâtiment intègre les principes de conception et techniques constructives innovantes ; c’est-à-dire qu’il est construit à partir de matériaux locaux biosourcés, transformés localement, ou des matériaux recyclés (pierres, refus de carrières, remblais, etc..).

Dans cette rubrique, nous vous offrons un aperçu méthodique des différentes phases de construction de notre bâtiment prototype. À travers des images à la fois simples et détaillées, nous mettons en lumière les choix stratégiques des matériaux, les techniques de construction innovantes, et l’avancement précis des travaux.

Suivez avec nous cette chronique architecturale détaillée, conçue spécifiquement pour les différents acteurs du secteur de l’habitat coopératif.

05/2024 – 05/2024

Finalisation de la pose de la 1ère couche d’enduit

Une 2ème couche ainsi qu’un enduit de finition à base de chaux seront appliqués pour recouvrir les faces intérieures et extérieures des murs en MPC.

05/2024 – 05/2024

Enduit de rebouchage

La 1ère couche d’enduit de rebouchage (gobetis) sur les murs en MPC est réalisée à base de terre argileuse et de balle de riz.

La terre utilisée provient des excavations des fouilles de nos fondations, permettant ainsi une valorisation des ressources du site.

05/2024 – 05/2024

Planchers hourdis

Les hourdis en argile et balle de riz visent à alléger le poids mort des planchers, tout en augmentant les performances thermiques de la toiture.

Le choix architectural d’une toiture plate permet d’anticiper de futures surélévations des logements à moindre coût.

05/2024 – 05/2024

Fabrication des Hourdis en argile et balle de riz

La mise au point des hourdis en argile et balle de riz s’inscrit dans une démarche de substitution aux matériaux traditionnels, avec un prix de revient unitaire inférieur au hourdi en ciment.

Ils sont réalisés avec la C.O.B (Coopérative des Ouvriers du Bâtiment), existant depuis 1989 et très engagée dans la construction durable.

05/2024 – 05/2024

Finalisation de l’élévation des murs en MPC

Finalisation de l’élévation des murs en MPC. Prochaine étape, réalisation des planchers en hourdis.

03/2024 – 03/2024

Précadres en plastique recyclé PROPLAST

Les précadres pour les menuiseries extérieures, découpés dans des plaques en matériaux plastiques recyclés PROPLAST, une société industrielle spécialisée dans la collecte et le recyclage des déchets.

Notre ambition est de valoriser et d’accompagner, à travers la recherche, des initiatives locales et innovantes, afin de mettre au point de nouveaux composants ARD.

02/2024 – 02/2024

Précadres Menuiserie extérieure

Pour les fenêtres et les portes, nous utilisons des précadres modulaires, faciles à emboiter et ancrer dans les murs MPC.

2 procédés de fabrication ont été expérimentés :
• Précadres en ferrociment, ou microbéton
Précadres en plastique recyclé

02/2024 – 02/2024

Superposition des rangs

On termine le remplissage des cages au ras des arêtes supérieures, et on déroule une tresse de couvercle pour fermer le lit.

On positionne les cages en « U » du rang supérieur, et les 3 arêtes (U inférieur, tresse de couvercle et U supérieur) sont ensuite ligaturées en les torsadant ensemble sur toute la longueur.

02/2024 – 02/2024

Tirants à mi-hauteur

Afin d’éviter au mur de prendre du ventre et de garder l’aplomb, on dispose à mi-hauteur de la cage une ligature particulière faisant office de tirant entre les parois des cages.

On utilise un fil de fer galvanisé de 2 mm, qui est attaché en « zigzag » entre les parois opposées des cages, à l’horizontale, comme une couture. Le fil doit juste être tendu mais il ne doit pas empêcher la planéité des parois.

11/2023 – 11/2023

Remplissage des cages

Les fondations en Murs de Pierre Confinées sans ciment, sont une alternative bas carbone aux fondations classiques en béton.

Les murs en MPC sont autoportants et sans fondations spécifiques : un premier lit de MPC engravés dans le sol sert de semelle filante.

10/2023 – 10/2023

Terrassement et ouverture des fouilles

Terrassement du sol et ouverture des fouilles des fondations par les équipes techniques de GEFCOTRANS et Architecture & Développement.

10/2023 – 10/2023

Assemblage des cages

Les rangs de gabion sont créés directement sur site par assemblage des « U » et des tresses formant le rang.

10/2023 – 10/2023

Pliage des cages en U

Les cages en grillage sont composées d’une tresse en U, d’un fond et d’un couvercle.

Les tresses de fil de fer galvanisé sont façonnées en « U » à l’aide d’une table plieuse composée de 3 rabats.
Le rabat central bloque la tresse et les deux volets latéraux se relèvent pour donner un retour en angle droit et ainsi obtenir un « U ».

10/2023 – 10/2023

Tressage des cages

Une tresse est fabriquée par 2 personnes qui travaillent simultanément.

10/2023 – 10/2023

Outils et machines de tressage des cages

Les tables de tressages sont faites de picots alignés en quinconce, sur lesquels on dispose les fils. L’espace entre les picots est égal à la largeur de la maille. Les tables ont été réalisés en métal et sont rivetées dans le sol pour assurer la stabilité du poste de travail.

La hauteur de la table a été adaptée pour une meilleure ergonomie de tressage pour les ouvriers. Les machines ont été réalisées par GEFCOTRANS.

10/2023 – 10/2023

Elément MPC 2 : Les cages

Le matériel utilisé pour le tressage des cages est du fil de fer de 2.5 à 3 mm de diamètre, galvanisé à chaud (minimum zinc 70g/m²). Il se présente sous forme de rouleaux de 20kg qui sont ensuite conditionnés sur site en petites bobines pour une manipulation plus aisée lors du tressage, qui se fait manuellement.

10/2023 – 10/2023

Elément MPC 1 : Les pierres

Deux types de pierres issues des carrières de la région de Thiès ont été identifiées pour la construction du bâtiment prototype :

  • Le silex (carrière de Mboro)
  • La latérite (carrière de Sindia).
10/2023 – 10/2023

Préparation des éléments MPC

Le principe constructif en Murs de Pierres Confinées³ (MPC) par gabions permet d’utiliser une diversité de matériaux qui sont choisis en fonction des opportunités locales. Le matériau doit être homogène et unique pour tout le module, avoir une caractéristique mécanique minimale des agrégats et un poids volumique autour de 25kN/m³.

Les 2 matériaux utilisés principalement dans la préparation des éléments MPC sont les pierres¹ et les cages².

10/2023 – 10/2023

Démarrage travaux bâtiment vitrine

Démarrage des travaux de notre bâtiment prototype, installé au CSFP-BTP (Centre Sectoriel de Formation Professionnelle aux métiers du Bâtiment et des Travaux Publics) de Diamniadio.
Ces travaux font partie intégrante de la Composante B de notre projet, dont le but est la recherche appliquée et l’expérimentation de solutions constructives innovantes et bas carbone via l’utilisation de matériaux éco-sourcés.

+ sur PHARD

Composante A :
Conception d’une offre immobilière
Abordable

La composante A vise à répondre au premier objectif spécifique : élaborer une offre immobilière Abordable pour les ménages solvables non éligibles au logement social actuel, avec des montages innovants d’ingénierie institutionnelle et financière.

Composante B :
Production de logements Résilients et Durables

La composante B répond au second objectif spécifique : la conception d’un habitat économique à haute performance environnementale (bas carbone), adapté à une transition urbaine résiliente et soutenable dans une économie circulaire.

Composante C :
Mise en place de programmes démonstrateurs

La composante C vise à structurer une offre crédible et compétitive sur le marché local, avec des opérations démonstratives à fort effet de levier qui serviront à fédérer les acteurs du logement autour d’une filière intégrale d’habitat social durable.

Chef de file :

Consortium :

un projet soutenu par :